En | Fr | Apochrom | Blog | Dans la forêt lointaine | Boutique | Fontaine Daniel
baner-fontaine-daniel
Plantes
Photothèque des plantes de Fontaine Daniel

Fontaine Daniel : les plantes

Le nombril de Vénus

umbilicus-rupestris
umbilicus-rupestris
umbilicus-rupestris
umbilicus-rupestris
umbilicus-rupestris
umbilicus-rupestris
umbilicus-rupestris
umbilicus-rupestris

Le nombril de Vénus (Umbilicus rupestris), également appelé ombilic ou ombilic de Vénus ou ombilic des rochers, est une espèce de plantes succulentes vivaces et saxicole de la famille des Crassulacées du genre Umbilicus. Il est parfois appelé carinet, cotylédon, coucoumelle, cymbalion, escudet, gobelet, oreille-d'abbé.

Les pâles épis de fleurs apparaissent de mai à août, les fruits verts mûrissent au cours de l'été.

Le nom scientifique d'Umbilicus vient de la forme arrondie et peltée de ses feuilles, qui possèdent une dépression en forme de nombril au centre du limbe. Les fleurs, en forme de clochettes d'un vert pâle, sont disposées en longs épis.

La plante se rencontre dans le sud et l'ouest de l'Europe, poussant souvent sur des murs ou dans les fissures de rocher humides et ombragées, parfois aussi dans les brèches des écorces des arbres. Les feuilles sont comestibles, elles sont tendres et ont un goût plutôt plaisant.

Quelques liens :


Lamier pourpre

lamier-pourpre
lamier-pourpre
lamier-pourpre
lamier-pourpre
lamier-pourpre
lamier-pourpre
lamier-pourpre

Le lamier pourpre ou ortie rouge (Lamium purpureum var. purpureum) est une variété de plantes de la famille des Lamiaceae. C'est une herbacée annuelle, avec une croissance continue et un développement monopodique. Sa ramification est immédiate, basitone et sélective. C'est une plante très commune en Europe, considérée comme une mauvaise herbe.

Elle est appelée ainsi en raison de la couleur pourpre de ses feuilles apicales. Le Lamier pourpre est comestible et abondant, il fournit un bon légume à cuire.

Plante annuelle de 10-30 cm, pubescente, fétide, à tiges diffuses-ascendantes, assez robustes, longuement nues en dessous des fleurs.

  • feuilles toutes pétiolées, ovales-obtuses en coeur, crénelées, les florales rapprochées en pyramide, réfléchies, d'abord rougeâtres
  • fleurs purpurines, assez petites, en verticilles rapprochés en tête, sauf parfois les inférieurs
  • bractéoles en alêne
  • calice peu poilu, à dents étalées-divariquées après la floraison, plus longues que son tube
  • corolle d'environ 12 mm, à tube droit, 1 à 1 2 fois plus long que le calice, muni d'un anneau de poils en dedans, à lèvre supérieure entière, le lobe médian de l'inférieure presque plan
  • carpelles lisses.

Quelques liens :


Gouet tacheté

gouet-tachete
gouet-tachete
gouet-tachete
gouet-tachete
gouet-tachete
gouet-tachete

L’Arum tacheté ou le Gouet tacheté (Arum maculatum) est une plante herbacée des régions tempérées de la famille des Araceae. L'inflorescence émet de la chaleur et diffuse des odeurs d'excréments pour attirer de petites mouches qui assurent la pollinisation. Il est parfois appelé la Chandelle, le Pied-de-veau, le Manteau de la Sainte-Vierge, la Pilette ou la Vachotte.

L'Arum tacheté est une plante vivace (un géophyte), de 20 à 50 cm de haut, poussant sur une tige souterraine épaissie en forme de tubercule. Les feuilles qui apparaissent au printemps sont portées par un pétiole deux fois plus long que le limbe. Celui-ci est hasté-sagitté, maculé de taches brunes ou parfois entièrement vert. Les feuilles apparues au mois de mars disparaissent en été. La floraison a lieu en mai.

L'Arum tacheté se rencontre presque partout en France mais toutefois plus rarement dans les régions méditerranéennes. On le rencontre aussi en Europe, de l'Espagne à la Suède et du Royaume-Uni à la Hongrie. Il croît aussi en Biélorussie, Ukraine et Turquie.

Le gouet tacheté croît en milieu forestier et fruticées argilo-calcaires, supportant difficilement la concurrence d'autres plantes de sous-bois. C'est une espèce d'ombre croissant sur sols profonds. Sa culture dans les jardins d'ornement est difficile.


Quelques liens :


Toutes les photos présentées sur le site "www.ambroise-charron.com" et ses sous-domaines sont protégées par le droit d’auteur français et ne peuvent en aucun cas être considérées comme libres de droit. Toute utilisation, quelle qu’elle soit, nécessite l’autorisation de l’auteur. L’utilisation sans autorisation de l’auteur d’une photographie à des fins commerciales ou à défaut en diffusion publique, sous quelque forme que ce soit, entraîne la facturation immédiate de l’équivalent de la prestation en cession de droits d’auteur, à hauteur des barêmes UPP, majorés de 100%, et pour un montant minimum de 250 €. L’absence du nom de l’auteur accompagnant l’image entraine une facturation supplémentaire de 250 €.

Photographies : © Ambroise CHARRON, tous droits réservés
Plus d'informations sur les mentions légales
Contact