En | Fr | Apochrom | Blog | Dans la forêt lointaine | Boutique | Fontaine Daniel
baner-fontaine-daniel
Les oiseaux
Photothèque des oiseaux de Fontaine Daniel

Les oiseaux de Fontaine Daniel

Foulque macroule

foulque-macroule-1
foulque-macroule-2
foulque-macroule-3
foulque-macroule-4
foulque-macroule-5

La Foulque macroule (Fulica atra) fait partie des Rallidae : foulques, râles et marouettes. Les foulques, excellents plongeurs, représentent parmi les membres de cette famille ceux qui semblent les plus adaptés à la vie aquatique. Ils sont grégaires sur les étendues d'eau en hiver. Migrateurs partiels, au vol d'apparence laborieuse, ils nichent dans les roselières et/ou parmi les plantes palustres. La foulque macroule est aussi appelée blairie en Picardie. Elle était autrefois aussi nommée morelle selon Buffon, en raison de sa couleur noire.

C'est un palmipède au corps arrondi ; la plupart des spécimens arborent un plumage presque entièrement noir. La foulque (souvent confondue avec la poule d'eau un peu plus petite à l'âge adulte) s'en distingue par ses pattes verdâtres aux longs doigts palmés, un bec blanc surmonté d'une plaque frontale (ou écusson) également blanche, des yeux ronds et rouges et des rémiges secondaires bordées de blanc. Elle plonge souvent et habilement pour chercher sa nourriture et nage lentement, avec un hochement caractéristique de la tête. Elle défend son territoire et en chasse les intrus.

Comme la poule d'eau, la foulque construit généralement un nid de branchages et matières végétales, posé sur une souche ou des végétaux à la surface de l'eau, souvent à faible profondeur et bien visible. Le nid peut être renforcé et surélevé si l'eau ne monte pas trop rapidement.

Quelques liens :

Toutes les photos présentées sur le site "www.ambroise-charron.com" et ses sous-domaines sont protégées par le droit d’auteur français et ne peuvent en aucun cas être considérées comme libres de droit. Toute utilisation, quelle qu’elle soit, nécessite l’autorisation de l’auteur. L’utilisation sans autorisation de l’auteur d’une photographie à des fins commerciales ou à défaut en diffusion publique, sous quelque forme que ce soit, entraîne la facturation immédiate de l’équivalent de la prestation en cession de droits d’auteur, à hauteur des barêmes UPP, majorés de 100%, et pour un montant minimum de 250 €. L’absence du nom de l’auteur accompagnant l’image entraine une facturation supplémentaire de 250 €.

Photographies : © Ambroise CHARRON, tous droits réservés
Plus d'informations sur les mentions légales
Contact